Revue de presse du vendredi 14 mai 2021

Et voilà, une semaine déjà que le mouvement ÉquiAgglo a été lancé. Notre mouvement a non seulement connu un excellent accueil de la part des élus et candidats des villes de l’agglomération de Longueuil pour son lancement, mais également des médias. Voici donc les hyperliens vers les publications traitant d’ÉquiAgglo:

Entrevue de Louis Mercier à l’émission Laramée Maintenant, à TVRS, le 13 mai

Entrevue de Claude Ferguson à l’émission De bonne heure, au FM 103,3, le 13 mai – à partir de 35:38

La Relève : Un nouveau mouvement citoyen...

Les Versants : Des citoyens lancent leur mouvement…

Le Courrier du sud : Faire du déséquilibre fiscal…un enjeu électoral

FM103,3 Un mouvement citoyen pour contrer l’iniquité…

Le Courrier du sud: Un mouvement citoyen veut régler le déséquilibre fiscal…

N’hésitez pas à nous faire part d’autres expositions média que nous pourrions ajouter.

Le comité de gouvernance d’ÉquiAgglo

Rejoindre la conversation

2 commentaires

  1. Les préoccupations soulevées par ÉquiAgglo sont plus que pertinentes. Si j’ai bien compris, elles soulèvent des impairs et des injustices au niveau du partage fiscal et de la gouvernance. Or, il me semble qu’il y a aussi un profond déficit au niveau de l’exercice de la démocratie (la représentation). Comme je paie des taxes à l’Agglo de Longueuil (et de façon inéquitable de surcroît par rapport aux services reçus et par rapport à ce que paient les autres citoyens des villes liées), pourquoi seuls les citoyen.nes de la Ville de Longueuil (la ville centre) peuvent élire le président ou la présidente du conseil des élu.es de l’Agglomération de Longueuil? Et pourquoi ce conseil est-il composé majoritairement des élu.es de la ville centre (six représentant.es contre un.e seul.e pour chacune des villes liées)? En d’autres mots, comment font les citoyen.nes des villes liées pour sanctionner ou cautionner leurs représentant.es de l’agglo, selon leur évaluation de ce que ces gens font de leurs taxes?

  2. Approche professionnelle et mesuré.
    Il est impératif de remettre en cause cette agglomération fourre-tout !
    Et si nécessaire remettre en cause
    cette fusion
    La question qui tue … aujourd’hui,
    qu’est-ce qu’on veut vraiment mettre
    en commun … après ce regroupement
    de politiciens trop rêveurs !
    Faut donc revoir ce modèle de regroupement .
    J’ai été conseiller ici à Boucherville
    de 1986 à 98 … développement économique et finance . Après 12 ans ,
    j’ai tiré ma révérence !
    Belle expérience .

    ´ai

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.